Club Nature Désidérien

¬†Dimanche 11 juin: tour du grand site Solutr√©-Pouilly, Vergisson¬†¬† ¬† ¬† ¬† ¬† ¬† ¬† ¬† ¬† ¬† ¬† ¬† ¬† ¬† ¬† ¬† ¬† ¬† ¬†en S√Ęone-et-Loire

     Ahhhhhhh, dur, dur de remplir un car qui coûte de plus en plus cher !

     Nous voulons garder un prix abordable et notre esprit de " Convivialité, Marche et Détente"...

     Nous sommes plus de 70 adhérents mais le club ne semble plus notre première priorité ... cela me fait penser à la pub que l'on entend souvent " ah non, désolé, je ne peux pas parce que j'ai "Grand Frais"!!!!

     Il faut ici souligner tout le travail de recherche et de reconnaissance effectué en amont par le groupe qui conduit une randonnée : centre d'intérêt, panorama, sécuriser et adapter la marche à tous: remercions Josiane, Carmen, Yves, Jean-Marc , Marc ..... 

 

     Merci aux 44 randonneurs, dont une nouvelle: Catherine Dusapt Béal, levés tôt pour une randonnée en Saône-et-Loire à la découverte ou redécouverte notamment de la roche de Solutré mise en avant par le président Mitterrand.

     Pour tous, la randonnée démarre du parking près de la roche de Solutré.

......  sauf pour les deux éclopées du groupe: Jeannine et moi-même.

     En compagnie du chauffeur, toutes deux nous allons:

- le matin: gravir à notre rythme la roche de Solutré 

- puis, l'après-midi nous ferons le tour du car, ahahah

 

     Le groupe gravit d'abord le Mont Pouilly dévoilant sa flore, sa faune et ses magnifiques pelouses calcicoles.

     Depuis ce lieu privilégié, magnifique panorama sur la roche de Solutré et son village.

     Les vignes de l'appellation Pouilly-Fuissé s'etendent à perte de vue

     Passage par le château de Pouilly  et pique-nique près du lavoir du village de Davayé.

      A partir de là, le groupe se scinde en deux:

  • une partie rejoint directement la roche de Solutré pour clôturer une boucle de 11 km
  • les autres continuent vers la roche de Vergisson pour la gravir en aller-retour puis s'attaquent ensuite à l'ascension de la Roche de Solutré : boucle de 16 km.

      Du sommet de chaque roche, la vue est splendide.

      Il fait chaud, très chaud , finalement ce n'est pas deux groupes et deux itinéraires mais plusieurs groupes qui adaptent leur force à l'itinéraire:

  - certains vont grimper Vergisson et la roche de Solutré comme prévu, 

  -  d'autres passent devant la roche de Vergisson sans y grimper mais font l'ascension de la roche de Solutré

  - d'autres encore vont grimper Vergisson et faire l'impasse de La roche de Solutré

  - Même dans le groupe de la petite boucle : deux randonneurs ne montent pas à la roche de Solutré pour accompagner une troisième personne très fatiguée et passent directement par la route!

       Du sommet de la roche de Solutré on aperçoit bien notre car :)

     Le ciel s'assombrit brusquement, alors qu'en 2007 lors de notre première visite, on avait pu voir des parapentistes s'élancer de la roche de Solutré.

     Il est déjà plus de 17 heures et tous sont revenus au car.

     Lors de l'établissement des devis en janvier, nous avions préciser que nous voulions rester le plus longtemps sur place à Solutré pour bénéficier du site au maximum. Le car doit donc rester immobilisé jusqu'à 18 h 30.

     On décide de pique-niquer sur place mais l'orage éclate soudain violent mais sans grêle; on remballe tout  et on se réfugie dans le car en attendant de pouvoir repartir. 

      J'ai entendu des petits grincements de dents - sans doute dus à la fatigue et la chaleur- à cause de cette attente forcée dans le car: Ahhhhhhhhhhhhh difficile de contenter tout le monde, nous ne sommes pas maître de la météo.

      Rappelez-vous la forte chaleur à Pont-en-Royans, l'an passé où il fallut démarrer très vite sans profiter du site,  le car ne pouvant pas rester 9 heures sur place à cause des impératifs d'horaires et de timing.

                                         Là les grincements de dents furent parce qu'on partait trop tôt 

 

      Il est l'heure de partir.

      La pluie s'arrête, on pique-nique sur l' aire de Villefranche-sur-Saône avant le  retour à Saint-Didier.

 

       Petite anecdote : lors de la montée à Saint-Just-Malmont, le pare-brise  se recouvre brusquement de buée à l'intérieur empêchant la bonne conduite du car.           Spontanément Anne-Marie s'est déplacée pour aider le chauffeur à essuyer le pare-brise.

 

       Encore une belle sortie bien sympathique.

Service gratuit simple et accessible à tous

Commencer
Créez votre blog professionnel avec