Club Nature Désidérien

Weekend 01-02 octobre Rémuzat : la Drôme Provençale

Samedi 01 octobre : Les rapaces du Rocher du Caire

      5 heures 30 du matin, les 55 randonneurs sont là................... mais petite frayeur pas de car!!!!!

  Notre chauffeur n'a pas reçu la bonne info et arrive avec une demi-heure de retard.

      Ouf nous voilà partis  dans la joie et la bonne humeur restées au beau fixe: direction Saint-May pas très loin de Rémuzat dans la Drôme Provençale.

     

    Village perché dominant la vallée de l'Eygues, blotti contre

 une paroi rocheuse, entre cyprès et sapins, Saint-May est

tout entier construit en escaliers et possède  encore une belle

petite église à abside ronde en vraies pierres, des restes de remparts parcourus de rosiers grimpants, quelques ruines ouvertes à tous les vents, des passages voûtés obscurs, une fontaine et des cadrans solaires...

       Cette année encore, nos mousquetaires - Nénette, Josiane, Carmen et Yves - nous ont concocté une randonnée à la carte:

- une grande partie d'entre nous part directement du pied du village de St-May pour gravir les 650 mètres de dénivelé et rejoindre d'abord le Rocher du Caire puis le Col de St-May,

- une vingtaine réalise les 300 premiers mètres de dénivelé en Taxi navette jusqu'au parking du Rocher du Caire inaccessible en car....Eh Eh :) (j'en suis!)

- Six autres iront directement à Rémuzat  profiter des aménagements de l'hébergement.

       On se rejoint tous au Rocher du Caire

pour voire les vautours .... qui se font attendre!

       Mais on peut admirer la vue magnifique 

à partir de la falaise dominant la vallée, Rémuzat et notre hébergement

      Le temps est gris mais dégagé.

 

       On chemine en crête pour atteindre un petit sommet qui semble s'éloigner de nous au fur à mesure de notre avancée! La pause pique-nique au sommet sera la bienvenue.

      Après la pause , on passe par le col de St-May pour redescendre par des chemins plus moins caillouteux ou pentus puis on termine par la petite route empruntée le matin par le taxi.

        Et c'est en descendant qu'on les aperçoit...... Qui ?????

                   MAIS

   LES  VAUTOURS

                           bien sûr! 

C'était sans doute, pour eux, l'heure de manger!

 

Service simple et gratuit

Je crée mon site web
Créer un site Internet gratuit avec